Couvrir un auvent sans trop dépenser : idées et conseils

couvrir un auvent

Les informations contenues dans cet article sont destinées à servir de conseils généraux et ne doivent pas se substituer aux conseils d’un professionnel. 

Avant d’entreprendre l’une des actions décrites dans cet article, il est conseillé de consulter un professionnel qualifié pour vérifier que les solutions proposées ici sont conformes à la loi et réalisables en termes de construction. L’auteur et le propriétaire du site ne peuvent être tenus responsables de tout dommage ou perte résultant de l’utilisation des informations contenues dans cet article.

La couverture d’un auvent peut être une solution parfaite pour créer un espace extérieur abrité près de la maison, ou pour abriter certaines zones de sa maison, comme les abris pour voitures, pour le jardin offrant un abri pour les repas en plein air, mais aussi pour le barbecue ou pour la terrasse où un auvent offre une excellente protection pour se détendre et lire à la fois contre les intempéries et le soleil.

Les auvents se prêtent à de nombreuses utilisations et il n’est pas toujours nécessaire d’effectuer des travaux exigeants et coûteux. Parfois, en effet, il est possible de couvrir un auvent sans avoir à investir une fortune. 

Dans cet article, nous allons explorer quelques idées et astuces pour recouvrir un auvent de manière économique en utilisant des matériaux courants mais écologiquement durables.

Utilisez des bâches en matériaux bon marché pour couvrir votre abri de voiture

La solution la plus simple et la moins chère pour couvrir un auvent est d’utiliser des bâches fabriquées dans des matériaux peu coûteux comme le polyéthylène ou le PVC. Ces matériaux sont imperméables et résistants aux intempéries, mais peuvent présenter l’inconvénient de ne pas avoir une longue durée de vie. Ils présentent toutefois de nombreux avantages et peuvent être facilement remplacés en cas de dommages ou d’usure.

L’usure, pour en revenir à l’évaluation des quelques défauts, peut être accélérée par une installation incorrecte, ou un mauvais positionnement. Pour assurer la stabilité de la bâche, et aussi pour prolonger sa durée de vie, il est important qu’elle soit fixée correctement à l’auvent à l’aide de cordes ou de crochets, afin d’exclure le risque de déchirure ou de dommages dus au vent.

Le bois, contrairement aux bâches, est l’un des matériaux les plus chauds et les plus attrayants pour couvrir une terrasse, mais pas nécessairement le moins cher. Au contraire. Du mélèze le moins cher du marché aux variétés tropicales plus onéreuses comme le teck, le bois offre la possibilité de réaliser des pergolas adaptables à tous les styles, mais il ne peut pas être aussi compétitif que les bâches en termes de coût, sauf pour l’effet final, décidément plus soigné et élégant.

Le bambou, en revanche, est un matériau moins cher et plus durable, parfait pour créer des couvertures d’auvent. Les lamelles de ce matériau peuvent être utilisées pour construire un treillis ou un toit en porte-à-faux, ou pour créer une couverture plus compacte et protectrice. Le bambou est également un matériau léger et facile à travailler, facile à peindre ou à vernir selon les besoins.

De nombreuses solutions peuvent donc être utilisées : la paille, par exemple, est parfaite pour obtenir un effet rustique et champêtre, tout comme les roseaux en général, qui conviennent, car ils sont solides et naturels et peuvent être tissés en différentes formes et tailles pour créer un toit personnalisé. Seule remarque : il ne faut pas oublier que la paille nécessite un peu d’entretien pour éviter l’accumulation de poussière et de saleté.

Enfin, si vous préférez la résistance à l’eau, la bâche est un matériau durable et imperméable, parfait pour créer des couvertures d’auvent. Elle peut être utilisée pour une couverture fixe ou amovible, selon vos besoins, et est par ailleurs disponible dans différentes couleurs et styles pour s’harmoniser avec votre décor extérieur.

Utilisez la nature à votre avantage : utilisez des plantes grimpantes pour couvrir votre abri de voiture

Pour une alternative écologique et décorative à la couverture d’un auvent ou d’un abri voiture, vous pouvez utiliser des plantes grimpantes telles que des vignes ou des glycines, en utilisant ce que la nature a à offrir à votre avantage. 

Les plantes ont la capacité de s’accrocher à l’auvent et de couvrir complètement sa surface, créant ainsi une atmosphère naturelle et fraîche.

Pour faire pousser des plantes grimpantes, il est important de créer un support solide et fort pour qu’elles puissent grimper. Une idée pourrait être d’utiliser un treillis métallique ou des treillis en bois fixés à l’auvent à l’aide de supports. Ou, comme on le voit ci-dessus, on peut construire une pergola en bois ad hoc.

Avec les plantes grimpantes, vous disposerez d’une couverture naturelle qui protégera du soleil et de l’humidité, tout en créant une atmosphère agréable et relaxante. 

Toutefois, il ne faut pas oublier, même dans ce cas, de choisir les plantes en fonction des conditions climatiques de votre région et de prévoir leur entretien périodique pour éviter les mauvaises surprises.

Durabilité et économies : utiliser des matériaux recyclés pour recouvrir la verrière

Pour les personnes qui ne veulent pas renoncer à couvrir leur auvent, mais qui, en plus de faire des économies, sont soucieuses de l’environnement, il existe un moyen durable et peu coûteux, qui consiste à utiliser des matériaux recyclés tels que de vieilles bâches en plastique ou en tissu, des bâches de camion désaffectées ou même des sacs de jute.

Pour tirer le meilleur parti de ces types de matériaux, il est important de choisir ceux qui sont les plus résistants et encore en bon état. En outre, il est essentiel de soigner la fixation, afin qu’elle soit correctement ancrée à la canopée pour garantir la stabilité et la sécurité.

Parmi les matériaux recyclés, ceux qui se prêtent le mieux à la somme de leurs caractéristiques sont les vieux pneus : non seulement vous couvrez l’auvent, mais vous le rendez également imperméable. En réutilisant de vieux textiles, en revanche, on peut créer un auvent coloré et original. 

Avec des bâches désaffectées comme celles des camions ou des filets anti-grêle qui ne sont plus utilisés dans le jardin et qui sont peut-être encore disponibles dans la maison, vous pouvez obtenir un effet de protection et d’ombrage qui n’a rien à envier à celui de matériaux spécialisés et achetés.

Enfin, si vous avez besoin d’une structure légère mais solide, peut-être pour couvrir l’auvent d’un kiosque de jardin, vous pouvez utiliser de vieilles couvertures en plastique provenant de serres ou de tentes de jardin. 

En conclusion, couvrir un auvent ne doit pas nécessairement être une opération coûteuse ou complexe. Il existe de nombreuses solutions peu coûteuses, écologiques et créatives, selon vos besoins et vos préférences.

Partagez cet article

Publications similaires