Comment choisir les bonnes clôtures anti-escalade pour votre propriété : matériaux, hauteur et installation

clôtures anti escalade

Le choix de la meilleure clôture anti-escalade pour vos besoins dépend de plusieurs facteurs et est certainement conditionné par un désir de protection et de sécurité, qui peut se référer à nous-mêmes et à notre famille ou à nos animaux de compagnie. 

Une clôture anti-escalade diffère d’une clôture en treillis ou en panneaux non pas tant (ou pas seulement) pour les matériaux avec lesquels elle est fabriquée, mais pour la forme, c’est-à-dire pour la présence d’éléments dissuasifs tels que des pointes en haut du grillage ou du fil barbelé pour décourager l’escalade. 

Si la nécessité est de contenir et de protéger les animaux domestiques ou d’empêcher l’entrée des animaux sauvages, il est probable que le meilleur choix soit de recourir à une clôture périmétrique traditionnelle à maille étroite, avec une partie supérieure supplémentaire, inclinée à 45°, et suffisamment élevée pour empêcher la sortie ou l’entrée des animaux. Dans d’autres cas, vous pouvez utiliser des grillages solides et hauts en acier ou des panneaux en plexiglas.

Dans l’article qui suit, nous allons analyser quelles sont les qualités que doit posséder la clôture anti-escalade pour votre propriété.

Matériaux pour la clôture anti-escalade: comparaison entre le bois, le métal et le PVC

Le choix du matériau le plus approprié pour la clôture anti-escalade dépend beaucoup des préférences esthétiques personnelles, du budget disponible et des besoins d’entretien dont le même matériau a besoin.

L’essence d’une clôture anti-escalade sécurisée dépend beaucoup de la forme de celle-ci, bien que le matériau utilisé puisse également jouer un rôle à cet égard. Parmi les options de matériaux figurent le bois, le métal et le PVC

Voyons en détail ces trois principaux type

Enfin, la clôture en PVC (chlorure de polyvinyle). Il est extrêmement durable, avec des garanties même de dix ans, résiste aux agents atmosphériques et nécessite peu d’entretien. Il peut être trouvé dans différentes couleurs, non seulement transparent (en fonction de l’utilisation), y compris celle du bois. Cependant, en revanche, le PVC est moins « naturel » du point de vue de l’effet esthétique et plus « plastique ». Le coût n’est pas à négliger mais, surtout, il peut avoir un impact négatif sur l’environnement et n’est pas biodégradable comme le bois.

Hauteur de la clôture antidérapante : laquelle choisir en fonction de l’espèce animale et des réglementations légales

Le choix de la hauteur de la clôture anti-escalade correcte est fondamental pour garantir la sécurité des animaux domestiques à l’intérieur du jardin et respecter les réglementations en vigueur en Italie. 

En effet, elle peut considérablement varier selon l’espèce animale, mais surtout selon les lois régionales spécifiques. Bien qu’il soit difficile d’exprimer des chiffres, nous essayons de présenter quelques lignes directrices générales sur les hauteurs qui affectent principalement les animaux, car les clôtures qui doivent garder hors du périmètre les voleurs ou les intrus sont généralement métalliques, très élevées et avec beaucoup d’éléments dissuasifs supplémentaires. 

En règle générale, il est également important de prendre en compte la sécurité des personnes susceptibles d’entrer en contact avec les animaux, telles que les visiteurs ou les travailleurs agricoles. La clôture de sécurité doit donc être conçue et positionnée pour minimiser les risques d’accidents ou de blessures.

En ce qui concerne la clôture pour les animaux tels que les chevaux, les vaches et les bovins, la hauteur recommandée est comprise entre 1,2 et 1,5 mètre

Pour les chèvres et les moutons, une hauteur d’ environ 1-1,2 mètres est suffisante, éventuellement avec une structure robuste et des mailles serrées pour empêcher les animaux de pénétrer la tête à travers les ouvertures. Autour du mètre de hauteur, nous trouvons également la hauteur d’une clôture anti-fuite pour les porcs, toujours avec une structure robuste et résistante.

Pour protéger la propriété contre les animaux sauvages, la hauteur de la clôture augmente pour atteindre au moins 1,8 à 2,4 mètres, en fonction de l’espèce spécifique et des réglementations locales.

En particulier pour le confinement animal, c’est-à-dire pour éloigner du jardin les loups et les chevreuils, les clôtures verticales traditionnelles sont complétées par une rallonge, inclinée vers l’extérieur et parfois équipée de barbelés en plus des fils de tension qui sont utilisés pour la placer. Une approche similaire, mais avec une rallonge tournée vers l’intérieur, la clôture anti-fente devient particulièrement utile pour empêcher les chats et les chiens de sortir du jardin en grimpant.

Installation de la clôture antidérapante : comment préparer le sol et fixer correctement les poteaux

Préparer le sol pour l’installation d’une clôture anti-débordement de manière traditionnelle nécessite des précautions appropriées et une fixation correcte des poteaux, pour assurer la stabilité et la sécurité. Une fois choisi le matériau approprié, comme le métal ou le bois, et acheté les poteaux, les sections de clôture de périmètre ou les rouleaux de treillis, en plus des supports et des accessoires, le sol est préparé, en veillant à éliminer les obstacles éventuels pour avoir une surface aussi plate que possible, puis en marquant la ligne de clôture avec des poteaux et une corde tendue entre eux.

Avec une tige pointue ou une perceuse à main, on creuse les trous pour les poteaux, qui doivent être profonds d’environ un tiers de la hauteur totale de la clôture et on ajoute une légère rainure entre le poteau et le poteau pour l’optimiser dans une optique anti-fouille. À ce stade, on positionne les poteaux (et les lames) en veillant à les maintenir parfaitement verticaux et on remplit le trou avec du ciment pour former une plinthe de conteneur. À ce stade, il est possible d’appliquer la clôture anti-fissure.

Clôture anti-escalade de bricolage : avantages et inconvénients de la construction autonome

La préparation de l’installation d’une clôture anti-escalade de bricolage comme illustré ci-dessus nécessite un certain nombre de compétences et de compétences, ainsi que des temps de travail très longs. À moins que vous ne souhaitiez utiliser la méthode innovante Vortek, qui (même si vous n’avez pas de compétences particulières dans la pose de clôtures) permet d’obtenir les mêmes résultats d’étanchéité, ce qui permet d’économiser du temps et de l’argent.

Avec vortek, vous n’aurez pas besoin de creuser encore plus profondément au niveau des poteaux et, surtout, vous n’aurez pas besoin d’utiliser du ciment pour les fixer. 

Le support Vortek (différent selon le type de poteau choisi) se visse jusqu’à ce que la plaque adhère au sol. Le plateau bombé offre en effet une stabilité comparable à la plinthe en béton classique et il suffira donc de fixer le poteau au vortex pour obtenir le même résultat expliqué précédemment, ce qui permet d’ économiser de la fatigue et de la coulée de béton.
Une fois la clôture posée, elle pourra être complétée par la rallonge inclinée supérieure qui fournira le type de sécurité nécessaire à une clôture anti-débordement dont il a été question précédemment.

Entretien de la clôture anti-escalade : conseils pour préserver l’intégrité et la sécurité de la clôture dans le temps

L’ entretien de la clôture anti-escalade est important pour assurer son intégrité et sa sécurité dans le temps, mais beaucoup dépend du matériau que vous avez choisi.

Il y a un certain nombre de conseils ou de bonnes pratiques qu’il est conseillé de suivre indépendamment. Parmi celles-ci, la plus simple est peut-être de la vérifier régulièrement et d’éliminer les débris, la saleté et d’éradiquer les mauvaises herbes, de la protéger de la rouille (si en métal).

Si vous remarquez des dommages ou des composants usés, il est important de réparer la clôture rapidement pour éviter que le problème ne s’aggrave. En cas de doute, il est toujours conseillé de consulter un professionnel pour une évaluation plus précise du problème.

Il est important de s’assurer que le sol autour de la clôture est stable et bien drainé, car l’érosion du sol peut affaiblir les points d’ancrage et compromettre leur sécurité.

En tant que conseil général, il est bon d’établir un programme d’entretien régulier pour la clôture anti-escalade, qui comprend précisément les inspections, le nettoyage, la lubrification et d’autres activités périodiques nécessaires.

Coûts de la clôture anti-escalade : combien dépenser en fonction des matériaux, de la hauteur et de l’installation

Le coût d’installation d’une clôture anti-escalade, comme on peut s’y attendre, dépend de plusieurs facteurs, notamment des matériaux utilisés, de la hauteur de la clôture et du type d’installation nécessaire. 

En général, les matériaux plus coûteux tels que le fer ou le bois augmenteront le coût total du projet.

La hauteur de la clôture, en particulier, a alors certainement un impact significatif sur les coûts car les clôtures plus élevées nécessitent plus de matériel et de temps pour être installées. Le bricolage, en particulier avec la méthode Vortek, réduit ces coûts et surtout rend le bricolage extrêmement simple.

En Italie, en moyenne, en voulant reporter des chiffres, le coût d’installation d’une clôture anti-escalade peut varier de 50 et croître en moyenne jusqu’à plus de 200 euros par mètre linéaire. Cependant, il s’agit d’estimations générales et les prix réels peuvent varier en fonction de la région dans laquelle vous vivez et des fournisseurs disponibles dans la région.

Partagez cet article

Publications similaires